Conseils de candidature

Le langage corporel en entretien d’embauche : extra conseil!

06 Août 2019
Dans notre article précédent, nous avons partagé de nombreux conseils pour maîtriser votre langage corporel pendant un entretien d’embauche. Nous avons notamment abordé l’importance de la première poignée de main, de votre posture générale et des mouvements de votre tête, de vos yeux, de vos bras et de vos mains. Dans cet article, nous allons plus loin avec d’autres astuces pour vous aider à contrôler encore mieux votre communication non verbale pendant un entretien d’embauche.

Pendant un entretien d’embauche, votre langage corporel est fondamental. Votre corps en dit en effet souvent plus long que vos paroles.

Naviguer cet article:

LE LANGAGE CORPOREL COMME MOYEN DE COMMUNICATION

Comme dans notre article précédent, les conseils ci-dessous sont basés sur des études scientifiques et sur l’expérience de terrain et les directives d’organisations comme le FBI. Vous trouverez plusieurs références intéressantes au bas de cet article. Ces sources valent la peine d’être consultées !

Comment positionner vos épaules, votre torse et votre dos ?

  1. Maintenez une posture naturelle

Essayez de détendre vos épaules pendant tout l’entretien. Ne les redressez pas trop et ne les penchez pas trop en avant : c’est une posture qui dégage un sentiment d’insécurité. Ne les affaissez pas non plus, car vous risquez de donner une impression de nonchalance.

  1. Ne vous affalez pas sur votre siège

Si vous n’avez pas de dossier ou de table où vous appuyer, avant ou pendant l’entretien, il est tentant de vous laisser aller dans votre siège. Ne le faites pas : vous dégageriez un air de négligence et de désintérêt.

mind your posture during job interview3. Ne soyez pas raide comme un piquet

Il est important de garder le dos droit, mais il est au moins aussi important d’adopter une posture naturelle. Bougez de temps en temps et faites preuve d’un certain dynamisme corporel quand vous avez la parole. Sinon, votre immobilité passera pour de la nervosité et un manque d’assurance.

  1. Tournez-vous vers l’interlocuteur qui a la parole

Orientez le haut de votre corps vers l’interlocuteur qui a la parole. C’est une façon de témoigner du respect à vos interlocuteurs : vous leur signalez que vous écoutez attentivement. Ne pivotez cependant pas trop vite ni trop ostensiblement – vous n’êtes pas un robot.

Comment positionner vos jambes ?

  1. Croiser les jambes ou pas ?

Cela dépend de votre personnalité. Si vous êtes naturellement sûr(e) de vous et que vous dégagez cette impression vis-à-vis d’autrui, vous confirmerez votre aisance en croisant les jambes ; mais vous pourriez aussi trahir une certaine arrogance. En revanche, si vous dégagez naturellement un manque d’assurance, vous accentuerez cette impression en croisant les jambes.

  1. Ne gigotez pas !

Essayez de placer vos pieds fermement et naturellement l’un à côté de l’autre, même si vous êtes assis(e) sur une chaise. Si vous vous sentez mal à l’aise, vous pouvez croiser vos pieds sous votre chaise. Cela pourra vous aider à contrôler le « syndrome des jambes sans repos » (le besoin impérieux de remuer les jambes).

 

Prêt pour votre entretien d'embauche?

Qu’exprime votre visage ?

  1. Un sourire fait des merveilles

Comme nous l’avons écrit précédemment : soyez la personne que vous aimeriez vous-même engager ! Tout le monde apprécie un sourire naturel qui dégage de l’amabilité, de la confiance et de l’assurance.

  1. … Mais ne souriez pas exagérément

Souriez uniquement quand vous avez une bonne raison de le faire. N’arborez pas un sourire forcé. Autrement dit, ne souriez pas béatement pendant tout l’entretien. Les moments graves appellent une expression plus sérieuse. Quand la conversation passe à un sujet plus léger, vous pouvez sourire à nouveau.

  1. Sourire de toutes vos dents ?

Ne souriez de toutes vos dents qu’à condition que le moment s’y prête. Et ne riez jamais à gorge déployée à vos propres plaisanteries ! Il est toujours gênant de rire quand vos interlocuteurs restent de marbre. Si quelqu’un d’autre dit quelque chose d’amusant, vous pouvez rire avec modération par respect.

verbal and non-verbal communic

  1. Détendez votre front

Attention à ne pas trop froncer les sourcils et plisser le front pendant votre entretien. Cela peut trahir un manque de compréhension ou du mépris. Si vous plissez le front tout en parlant, vous donnez l’impression de prendre vos propres propos très au sérieux ou d’avoir besoin de réfléchir intensément à votre réponse.

  1. Détendez vos paupières

Si vous plissez les yeux, c’est comme si vous doutez de ce qui est en train d’être dit. Ouvrez donc normalement les paupières quand vos interlocuteurs parlent et quand vous avez vous-même la parole. Sinon, vous risquez de vous discréditer.

  1. Ne détournez pas les yeux en répondant

Si quelqu’un vous pose une question qui appelle une réponse purement factuelle (à propos de votre employeur précédent ou de vos études, par exemple), regardez votre interlocuteur droit dans les yeux en répondant. Si vous commencez par jeter des regards à gauche et à droite, vous donnez l’impression d’avoir besoin de réfléchir à la réponse. Vous semblez alors peu fiable.

  1. Ne regardez pas vers le bas en répondant

Ne regardez jamais vers le bas en répondant à une question. Maintenez le contact visuel avec votre interlocuteur. Si vous baissez les yeux en parlant, cela peut trahir un sentiment d’insécurité ou un manque de fiabilité. À l’inverse, le maintien du contact visuel exprime l’assurance et la confiance.

Pour conclure : votre voix !

  1. Contrôlez votre voix !

Votre voix est un livre ouvert. Elle trahit immédiatement votre confiance ou votre nervosité. Maîtrisez donc votre articulation, votre intonation, votre débit (ne parlez pas trop vite !) et surtout, votre respiration. Une respiration calme est à la base d’une bonne conversation : si vous respirez calmement, votre voix sera automatiquement plus calme, ce qui vous rassurera et rassurera en même temps votre interlocuteur.

Plus d’informations ?

body language joe navarroVoulez-vous en savoir encore plus sur le langage corporel ? Il existe de nombreux sites qui proposent des analyses et des conseils sur le thème de la communication non verbale, comme celui d’Olga Ciesco (olgaciesco.fr). Les livres « Face Reading » de Chi An Kuei et « Ces gestes qui parlent à votre place » de l’ancien agent du FBI Joe Navarro sont aussi une mine d’informations pratiques et offrent une bonne base pour apprendre à utiliser votre corps comme moyen de communication.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Contactez-nous

Avez-vous des questions à nous poser ? Contactez-nous !

Joke Roggeman Welcome Officer