Chez Pauwels Consulting, nous sommes, jour après jour, à la recherche de consultants motivés qui mèneront à bien les projets de nos clients. Nous parlons donc avec de nombreux candidats et embauchons continuellement de nouveaux collègues qui ont su nous convaincre.

Dans notre série « People of Pauwels Consulting » (Les collaborateurs de Pauwels Consulting), nos collègues se présentent et racontent comment se déroulent leur travail et leurs projets. Aujourd’hui, nous faisons connaissance avec Tom Van Hees, consultant senior en services d’ingénierie chez Pauwels Consulting.

people-of-pauwels-consulting-tom-van-hees-fr-b

Bonjour, Tom. Pourriez-vous vous présenter brièvement ?

Tom: Bien sûr. Je m’appelle Tom Van Hees, j’ai trente-six ans et j’habite à Zonhoven avec ma femme et mes deux filles Nine et Lore.

Quelles études avez-vous faites ?

Tom: J’ai achevé mes études en tant qu’ingénieur industriel en chimie avec la biochimie comme option à la Katholieke Hogeschool Limburg (haute école catholique Limbourg).

Pourquoi avez-vous choisi ces études exactement ?

Tom: J’ai choisi la filière ingénieur industriel en raison de mon intérêt pour la technique d’une part et pour la médecine et la biochimie d’autre part. La formation réunit ces deux passions. Le diplôme d’ingénieur industriel ouvre un éventail de possibilités sur le marché de l’emploi, ce qui était également un atout important pour moi.

Qu’avez-vous fait après vos études ?

Tom: Je travaille dans l’industrie pharmaceutique depuis 2003. Pour commencer, j’ai travaillé presque cinq ans comme ingénieur en validation chez Schering-Plough (aujourd’hui MSD). En 2008, j’ai pris mes fonctions chez Pauwels Consulting.

Comment êtes-vous entré en contact avec Pauwels Consulting exactement ?

Tom: Un des recruteurs de chez Pauwels Consulting m’a contacté pour une série de défis intéressants. Une chose en amenant une autre… Désormais, cela fait déjà huit ans que je fais partie de l’équipe.

Quels projets avez-vous déjà réalisés pour Pauwels Consulting ?

Tom: Voyons voir. D’abord, j’ai validé l’équipement de laboratoire dans le laboratoire chimique de Pfizer.

Ensuite, j’ai apporté mon soutien à la validation de la phase logique (le pilotage des logiciels) chez Genzyme. J’ai également été chef de projet pour un projet NEP+ sur le site de Genzyme. Il s’agissait d’un projet d’optimisation des processus de nettoyage en place.

J’ai également travaillé comme ingénieur en conformité technique chez Janssen Pharmaceutica à Geel. Et, depuis l’année passée, je suis le chef et le point de contact unique (PCU) de l’équipe de conformité technique CSM chez Janssen Pharmaceutica.

L’équipe de conformité technique CSM chez Janssen Pharmaceutica… C’est quoi exactement ?

Tom: L’année passée, le 1er juillet 2015, Pauwels Consulting a introduit le premier « contrat de services managés (CSM) » chez Janssen Pharmaceutica sur la base de la loi relative à l’emploi de tiers.

Le but de ce CSM est de centraliser le recrutement, l’administration, la formation, le coaching, l’évaluation et l’optimisation des collaborateurs externes et de réduire ainsi le nombre de firmes contractantes.

« Une bonne équipe composée de personnes flexibles et passionnées est l’élément le plus important pour un CSM fructueux. »
Quel est l’avantage d’un CSM pour Janssen ?

Tom: Grâce à la formule CSM, Janssen Pharmaceutica peut sous-traiter une série de tâches. Un CSM est une formule flexible dans le cadre de laquelle une partie de la responsabilité des collaborateurs externes de Janssen Pharmaceutica est transférée à Pauwels Consulting.

Un contrat de services managés offre également à Janssen Pharmaceutica une meilleure vue d’ensemble des firmes contractantes en présence. En outre, les collaborateurs externes sont désormais centralisés. Cela réduit les coûts et offre une marge de renégociation des contrats.

Quelle est votre responsabilité au sein du CSM ?

Tom: Je suis responsable de la réception des candidatures, de la gestion quotidienne de l’équipe de conformité, du planning des ressources et de la formation et la répartition des projets que nous effectuons chez Janssen Pharmaceutica.

En tant que point de contact unique (PCU), je suis l’intermédiaire, avec Mélodie, entre Pauwels Consulting et Janssen Pharmaceutica pour le CSM. Je suis le point de contact aussi bien pour l’équipe que pour le client. Cela facilite la communication.

Dans quels projets sommes-nous impliqués ?

Tom: Le contenu des projets est très varié. Cela peut aller de petites modifications en termes d’équipement de processus à de grands projets de migration (Delta V) et de rénovation (Plant 3) et la construction d’un nouveau dépôt de données.

Avec mes collègues chez Pauwels Consulting, j’apporte mon soutien en matière de conformité pendant ces projets. Ensuite, nous soutenons également d’autres processus dans le CSM, comme

• le PSQR : l’évaluation périodique du statut qualifié de l’équipement ;
• le HAZOP : des analyses des risques ;
• l’EHS by design ;
• le traitement des anomalies de calibration.

Enfin, le CSM comprend aussi un groupe qui soutient la validation de processus de la rédaction technique et une personne qui prend en charge la qualification de l’équipement de laboratoire.

Quels ont été les points positifs du CSM jusqu’à présent et pourquoi ?

Tom: La plupart du temps, les résultats du CSM sont évalués de manière très positive. Le fonctionnement général du CSM se déroule donc assez bien.

Et qu’est-ce qui pourrait aller mieux ?

Tom: Pour un déroulement fluide du CSM, la continuité est importante, mais pas évidente.

Ainsi, de nombreux ingénieurs en conformité sont partis et/ou s’occupent d’un autre projet. Cela a impliqué une charge supplémentaire pour l’équipe existante pour ce qui est de l’efficacité, des nouvelles formations, etc.

L’arrêt a donc été assez chaotique et agité.

Qu’entendez-vous changer dans votre approche ?

Tom: Pendant l’arrêt suivant, nous serons sûrement en effectifs suffisants.

Et, sur le plan de la continuité, je prendrai davantage en compte l’engagement et la motivation des candidats pendant les entretiens d’embauche. Ensuite, je prévoirai plus de moments de concertation.

Avez-vous encore quelques conseils pour des CSM fructueux sur la base de votre expérience ?

Tom: Une bonne équipe composée de personnes flexibles et passionnées est l’élément le plus important pour un CSM fructueux.

Et le client et le point de contact unique doivent convenir de bons accords sur la portée du CSM, les responsabilités, etc. Ensuite, on doit s’accorder sur des rôles clairs, se concerter suffisamment et veiller à un contact positif avec l’ensemble des clients.

Merci pour ces sages conseils, Tom, et bonne chance avec tous vos projets !

Plus d’informations sur les CSM chez Pauwels Consulting ?

Vous avez des questions après lecture de cette interview ? Ou vous souhaitez en savoir plus sur les possibilités d’un contrat de services managés chez Pauwels Consulting ? N’hésitez pas à nous poser vos questions ci-dessous. Nous serons heureux de vous aider !

Vous souhaitez lire plus d’interviews de nos consultants ?

Cette interview vous a intéressé ? Merci de bien vouloir la partager avec votre réseau.
Vous voulez lire plus d’interviews de nos consultants ? Dans ce cas, pressez le bouton rouge ci-dessous. Vous recevrez toutes nos interviews dans votre boîte mail dès qu’elles paraîtront sur le site Internet.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *