Blog

De collègues à « partenaires de course à pied » : un défi supplémentaire pour Lize et Lisa

04 Mar 2022

En plus d’être collègues chez Pauwels Consulting, Lize et Lisa sont également amies et « partenaires de course à pied ». Ensemble, elles parcourent plusieurs fois par semaine 5 km à Gand, et le week-end, elles s’entraînent pour le 11k du Marathon de Gand. Nous leur avons demandé leur motivation, leurs expériences et leurs ambitions.

Bonjour Lize et Lisa, pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Lize : Je m’appelle Lize, j’ai 27 ans et j’habite avec mon compagnon et mes 2 chats à Gand, à 3 minutes à pied de notre bureau. Depuis le début de cette année, je suis Recruitment Lead de l’équipe Life Sciences en Flandre. Je suis donc responsable de toutes nos activités de recrutement.

Lisa : Et je m’appelle Lisa, j’ai 25 ans et je travaille comme Recruitment Consultant chez Pauwels Consulting. J’ai aussi 2 chats et j’habite aussi à Gand (rires).

Lize et Lisa, c’est amusant ! Comment êtes-vous arrivées chez Pauwels Consulting ?

Lize : Après mon master en sciences socio-économiques et une formation spécifique d’enseignante, j’étais à la recherche de mon premier « véritable » emploi à l’été 2019. Je voulais un emploi passionnant et ambitieux. Je me suis donc rapidement tournée vers le recrutement et Pauwels Consulting s’est démarqué. L’énergie jeune et enthousiaste qui règne ici m’a énormément plu.

Lisa : La culture d’entreprise de Pauwels Consulting m’a aussi directement attirée ! Après mon master en Histoire et en Sciences de la communication, je ne souhaitais pas spécialement travailler comme recruteuse , mais j’ai effectué  un test intéressant sur le site web  de Pauwels Consulting. J’ai ensuite été contactée pour postuler. C’est ce que j’ai fait, et me voici aujourd’hui (rires).

Une chance pour nous ! Courez-vous ensemble depuis longtemps ?

Lisa : Non, en fait, nous ne sommes pas tellement sportives de nature. Mais durant l’été 2021, nous nous sentions toutes les deux moins bien dans notre peau. Le sport nous semblait être une bonne idée, mais avant et après les heures de travail, nous n’avions pas le temps ni l’énergie pour nous y mettre. C’est pourquoi nous courons pendant notre pause de midi dans le Zuidpark. Avec « Start to Run », nous avons progressivement développé notre condition physique et nous courons désormais facilement 5 à 10 km.

Lize : Je dis parfois en riant que j’aime manger et que je cours donc pour pouvoir continuer à manger. Mais plus sérieusement, nous avons un travail intensif où nous sommes souvent assises pendant toute la journée. Nous avons toutes les deux ressenti que nous avions besoin de bouger davantage.

Résultat : j’ai plus d’énergie, je suis mieux dans ma peau… « Un esprit sain dans un corps sain », cette phrase est vraiment vraie pour moi. Car il ne s’agit pas seulement de faire du sport. Cette petite heure de course est également un moyen de relâcher la pression pendant une journée chargée.

Lisa : Oui, c’est exact ! Evy van Start to Run dit aussi toujours que tu n’as un bon rythme que si tu peux parler en courant (« le test de parole »). Prendre l’air tout en travaillant de manière positive sur votre corps et votre condition physique, une combinaison gagnante que l’on retrouve dans la course à pied !

De plus, la course à pied est un sport facile à pratiquer. Vous avez simplement besoin de bonnes chaussures, et il vous suffit de sortir de chez vous pour vous y mettre.

Et entre-temps, vous vous êtes inscrites au 11k du Marathon de Gand. Qu’est-ce qui vous a poussées à prendre cette décision ?

Lisa : On dit toujours : « Si vous pouvez courir 5 km, vous pouvez également courir plus ». Nous nous sommes inscrites pour nous lancer un défi. C’est quelque chose que l’on attend avec impatience et pour lequel on s’entraîne.

Lize : C’est la première fois que je participe à une compétition de course à pied, mes attentes ne sont donc pas très élevées. J’aimerais tout simplement atteindre la ligne d’arrivée, et de préférence plus vivante que morte. (rires)

Vous préparez-vous spécifiquement au Marathon de Gand ?

Lize : Pas vraiment. Il y a quelques mois, j’ai acheté une bonne montre de sport qui me permet surtout de surveiller mon rythme cardiaque. Entre-temps, je connais mon propre rythme et si je peux m’y tenir, je me sens vraiment bien.

Lisa : Nous nous entraînons simplement comme nous l’avons toujours fait. Pour nous, la vitesse n’a pas beaucoup d’importance, notre rythme cardiaque est le plus important. Parfois, nous faisons de l’entraînement fractionné ou nous courrons à un rythme cardiaque plus élevé. Nous estimons surtout qu’il est important de maintenir notre condition physique afin de rester entraînées.

Connaissez-vous mieux Gand depuis que vous vous y entraînez ?

Lize : J’ose affirmer que je commence à bien connaître Gand. Je vis ici depuis 2 ans et j’en ai vu presque tous les pavés pendant nos innombrables promenades durant la crise du coronavirus. C’est surtout lorsque le soleil brille que je profite pleinement de la course à pied. Je ne pensais jamais que je le dirais, mais cela me donne de l’énergie.

Pourriez-vous encore vous passer de la course à pied ?

Lisa : Cela dépend. Je ressens « l’euphorie du coureur » lorsque je cours plus de 5 km. Les 5 premiers km sont toujours les plus difficiles, mais ensuite, votre corps s’habitue. De plus, je ressens vraiment l’envie de courir. Si je ne peux courir qu’une seule fois pendant une semaine, j’ai vraiment hâte de recommencer la semaine suivante. Cela me procure un énorme sentiment de satisfaction.

Lize : C’est pareil pour moi ! Malheureusement, je ne ressens pas l’euphorie du coureur, et les premiers kilomètres restent toujours un combat pour moi. Je dois sans cesse me dépasser. Mais je ne regrette jamais d’avoir couru.

Comment vous motivez-vous à courir ?

Lize : Notre recette du succès est de courir ensemble pendant la pause de midi, lorsque nous sommes toutes les deux au bureau. On se motive vraiment l’une l’autre. Ou pour être honnête, c’est surtout Lisa qui me motive (rires).

J’aime aussi écouter de la musique rapide, cela me donne de l’énergie. Mais si je cours un peu plus longtemps, je préfère écouter un podcast. Il me fait oublier que je suis en train de courir.

Lisa : Je n’arrive pas à courir avec des podcasts, j’aime surtout discuter avec Lize ou écouter de la musique. J’ai besoin d’un rythme pour me donner de l’énergie.

Avez-vous encore quelques derniers conseils pour d’autres consultants qui souhaitent également commencer à courir ?

Lisa : Si vous n’êtes pas encore habitué(e) à courir, il est préférable de développer votre condition physique calmement avec un programme comme Start to Run. Et surtout, veillez à avoir de bonnes chaussures de course !

Lize : Ce n’est vraiment pas difficile de débuter, il suffit de passer à l’action. Le reste est une question de persévérance. Mon conseil le plus important : si vous avez du mal à vous motiver, cherchez quelqu’un avec qui vous pouvez courir au même rythme. Cela m’aide énormément. Bonne chance !

Lize et Lisa, merci pour cet entretien ! Bonne chance et bon amusement pour vos entraînements. Je vous vois le 27 mars dans le Topsporthal de Gand pour vos 11 kilomètres. À bientôt !

Marathon de Gand 2022

Voulez-vous aussi vous inscrire au Marathon de Gand ? Entrez dans la course avec la Team Pauwels Consulting. Contactez nous pour en savoir plus.

Contactez-nous

Avez-vous des questions à nous poser ? Contactez-nous !

Contact Pauwels - NO UPLOAD - FR

Form to contact@pauwelsconsulting.com

« (Nécessaire) » indique les champs nécessaires

Joke Roggeman Welcome Officer